Retour

Avant toute chose, et pour les premières consultations, il est très important, si votre enfant est en âge de comprendre, de communiquer avec lui et de lui expliquer la consultation de manière neutre, sans apriori. Evitez au maximum de manifester vos propres craintes, qui se reporteront inévitablement sur votre enfant pour se transformer en peurs. Si vous êtes particulièrement sensible au dentiste, n’hésitez pas à envoyer votre enfant avec une personne tierce qui n’est pas sujette à ce type d’angoisses. Il n’en sera que plus bénéfique pour votre enfant.

Le rendez-vous chez le dentiste doit être présenté comme un fait normal pour tous les enfants. Si votre enfant est curieux et vous pose de nombreuses questions, le mieux est de lui demander de noter ces questions et de les poser directement au dentiste.
Aussi, il est vivement recommandé d’adapter son vocabulaire et de bannir tous les termes négatifs comme « mal », « peur », « piqûre », « arracher »,… N’hésitez pas à utiliser des mots plus doux et pourquoi pas « rigolos ». Ainsi, préférez « chatouiller les dents » plutôt que « détartrage », ou encore « compter les dents » à la place de « examen dentaire ».
Durant la consultation, il est possible que votre enfant soit pris d’une crise de larmes… Pas d’inquiétude, c’est une réaction parfaitement normale face à l’inconnu, l’inhabituel et l’étranger.
Après la consultation, valorisez le courage de votre enfant par des encouragements et des félicitations… Néanmoins, évitez les cadeaux qui peuvent lui rappeler que le dentiste est un mauvais moment à passer.